reduction impot : comment fonctionne l’allègement de l'impôt hypothécaire ?

L'allégement de l'impôt hypothécaire a été aboli à partir de 2011, bien que les bénéficiaires actuels continueront d'obtenir l'allégement. Ces notes ne s'appliquent qu'à ces destinataires.

L'allégement de l'impôt sur les hypothèques est accordé à l'achat ou à la construction d'une résidence principale au cours des cinq premières années du prêt. L'allègement est accordé au taux de 40% des intérêts courus la première année, suivi de 20% des intérêts payés pour les quatre années restantes.

Les abattements fiscaux accordés par l’administration fiscale

Le montant de l'aide est plafonné à 1500 euros par personne la première année et à 750 euros pour les quatre années restantes (montants doublés si au moins un des créanciers hypothécaires du ménage est handicapé).

Ainsi, un couple sans enfant a droit à :
  • un abattement fiscal maximal de 3 000 euros la première année,
  • avec un plafond d'allégement fiscal de 5 500 euros sur cinq ans.
Si vous ne payez pas d'impôt sur le revenu, un crédit d'impôt est payable, en une somme équivalente à celle que vous auriez autrement reçue sous forme d'allégement fiscal.

Le site https://reductionimpot.xyz explique en détails tous les allégements fiscaux auxquels vous pouvez avoir droit, en fonction de votre situation maritale mais également professionnelle. Il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte et sur lesquels l’administration fiscale va assurément se pencher pour décider des réductions fiscales auxquelles vous avez droit. Mieux vaut les connaître.